Dépistage du cancer du colon

 
Chaque année en France, le cancer colorectal – également appelé cancer du côlon-rectum – touche environ 42 000 nouvelles personnes (23 200 hommes et 18 900 femmes) et est responsable de plus de 17 500 décès. Il s'agit du 3e cancer le plus fréquent et de la 2e cause de décès par cancer en France. Pourtant, s'il est détecté tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10.


Le risque de développer un cancer colorectal n'est pas le même pour chacun d'entre nous. Il est lié à l'âge et à l'existence d'antécédents personnels et familiaux, de certaines maladies intestinales chroniques ou de prédispositions génétiques.


Parler du dépistage de ce cancer avec son médecin traitant, c'est se donner toutes les chances de détecter un polype, ou un cancer à un stade très précoce, et d'augmenter ainsi ses chances de guérison.


Cancer colorectal : pourquoi se faire dépister ? Le dépistage, un moyen d’agir
Le cancer colorectal évolue souvent, dans un premier temps, sans symptôme ni signe perceptible.


En savoir plus sur le cancer colorectal

Quelle modalité de dépistage, pour qui ?





En savoir plus sur le dépistage du cancer colorectal

Le dépistage en pratique Le test immunologique
Le dépistage organisé du cancer colorectal consiste en la réalisation d'un test immunologique simple et indolore, à faire chez soi. ?

En savoir plus sur le cancer colorectal

Le test immunologique, désormais disponible, vise à déceler la présence de sang humain dans les selles..


Mieux connaître les modalités de dépistage et de suivi

Les réponses à vos questions Vos interlocuteurs
Retrouver les réponses aux questions les plus fréquentes sur le dépistage du cancer colorectal.


Consulter les réponses à vos questions

Présentation des professionnels de santé impliqués dans le dépistage du cancer colorectal.


En savoir plus sur ces professionnels